Un concept de réussite de 3 générations

Depuis 1949

 

A l’occasion de l’anniversaire de 70 ans nous parlons avec Inga – notre ambassadrice de la marque – sur l’histoire de la marque Ulla Lingerie Féminine, des Dessous faits à la main pour se sentir bien et sur l’enjeu de représenter dans notre monde contemporain des valeurs comme fair-play et Made in Europe.

(Ambassadrice de la marque Inga avec Stella et Toni Weidauer, propriétaires de la marque Ulla Lingerie Féminine)

Inga: Racontez pour nos lecteurs… Comment ont-été les débuts et comment êtes-vous arrivés dans cet endroit idyllique en pleine verdure ?

Toni Weidauer: C’est plus ou moins un produit du hasard. Mon grand-père est venu à Leinach (auprès de Würzburg) après les troubles de la seconde guerre mondiale à cause d’un ami. C’est ici que premièrement une petite production de tricot a vu le jour dans une salle de danse inutilisé d’une auberge.

Inga: Comment s’est développé la marque ULLA de tels débuts?

Toni Weidauer: Au début, la production était limitée à des tricots et des bas. Dans les années 60, les premiers corselets sur mesure ont été vendus aux femmes de la région. Ensuite, il s’en est développé une petite collection de corsetterie qui se vendait en Allemagne. Pendant cette époque, notre entreprise a également fabriqué pour la vente par correspondance qui était en train de s’établir. Malheureusement, ma grand-mère qui était la tête créative dans le développement de la collection, est morte très tôt. C’est pourquoi la propre collection a seulement été poursuite provisoirement. C’est seulement à partir du moment que ma mère est entrée à l’entreprise – mes parents se sont connus à l’école professionnelle de textile à Hohenstein – qu’une propre collection a de nouveau été mise en place. C’est également à cette époque que le secteur textile allemand a commencé à transférer la production à l’étranger. Mes parents n’ont pas voulu y participer et ont délibérément opté pour l’Allemagne comme site de production. A l’époque l’idée est née d’orienter la collection au groupe cible des femmes avec des belles courbes qui se sentent bien dans leur peau. Donc cela a toujours été notre préoccupation de satisfaire la gamme complète de tailles avec nos dessous.

Inga: Depuis quand gérez-vous l’entreprise?

Toni Weidauer: Nous avons pris la responsabilité de l’entreprise en 2015 de mes parents Ingrid et Gerd Jürgen Weidauer et nous gérons l’entreprise familiale dans la 3ème génération.

Inga: Ulla fête un grand anniversaire cette année (2019)?

Toni Weidauer: C’est correct. Nous fêtons les 70 ans Ulla cette année. C’est une longue période et nous sommes fiers de cette longue tradition et de l’expertise accumulée pendant cette époque. Et nous sommes particulièrement fiers d’avoir beaucoup d’employé(e)s qui nous ont accompagné sur la route pendant beaucoup d’années – décennies. Car développer et fabriquer un produit si beau et émotionnel est uniquement possible en équipe et une bonne ambiance de partenariat nous importe beaucoup. A cette occasion un grand merci à la grande famille Ulla pour ce bon temps ensemble.

Inga: Qu’est-ce qui caractérise votre collection?

Stella Weidauer: Nous sommes un grand spécialiste pour les dessous pour se sentir bien dans les bonnets profonds (jusqu’au bonnet N) et des grands tours de dos (jusqu’à 130 cm – taille française 145). Cela se reflète dans notre collection. Nous offrons la gamme complète du SG T-shirt sans coutures en passant par le SG de sport et de soulagement et le SG basic jusqu’au SG de luxe fait avec de la broderie Suisse la plus noble. Mais ce sont toujours le bien-être et la coupe parfaite qui ont la priorité.

Inga : Qu’est-ce qui signifie « Ulla est ta copine » ?

Stella Weidauer : Un SG est parfait si on le met le matin et on ne le sent plus pendant toute la journée. Le soir, on l’enlève et on s’est senti bien soutenu et sûre de soi pendant toute la journée. Nos dessous placent le corps avec toutes ses courbes sensuelles dans la silhouette optimale ce que chaque femme peut sentir tout de suite. Une robe superbe avec la mauvaise lingerie en dessous perd son effet immédiatement. Mais avec les seins bien placés la robe attirera irrésistiblement le regard. Nos dessous sont toujours de la partie et accompagnent et soutiennent notre cliente pendant toute la journée, comme une bonne copine.

Raconte-nous, pourquoi Ulla est aussi ta copine? En tant qu’ambassadrice de la marque tu renseignes nos followers sur Facebook et Instagram régulièrement sur les actualités et particularités de notre collection. Tu portes nos dessous dans le cadre privé, dans tes vidéos et aussi dans le reportage comme on peut le voir … (voir ci-dessous : Ulla Lingerie Féminine chez TV Mainfranken)

Inga : Je me suis très attachée à Ulla. Je suis complètement enthousiasmée par le confort. Avant, après avoir acheté de la lingerie, le plus souvent je n’étais pas contente du tout car ou on ne m’a pas bien conseillé ou il s’agissait de qualité inférieure. Ma grand-maman disait toujours qui achète bon marché, achète deux fois. Et elle a raison. Je suis si heureuse et je me sens belle si la lingerie est bien ajustée et en plus est belle. Peu importe la taille, si ҫa va bien c’est un très bon sentiment ce que l’on rayonne également. C’est ce que Ulla a perfectionné et on le ressent. J’adore Ulla.

Inga: Tout à l’heure, Toni a dit que ses parents ont délibérément opté pour l’Allemagne comme site de production. Comment est la situation aujourd’hui ?

Stella Weidauer : Egalement aujourd’hui nous fabriquons toujours une grande partie de nos produits ici à Leinach dans notre propre atelier à coudre. C’est un important pilier dans notre chaîne de production et cela restera comme ҫa. C’est ici que notre expertise et notre expérience sont accumulées dont on a besoin pour fabriquer de la lingerie dans les bonnets profonds dans notre qualité supérieure. Et cela ne changera pas non plus dans le futur. Depuis quelques années, deux fabriques en Slovénie et Lettonie nous aident avec la production. Nous collaborons étroitement avec eux et ils suivent nos standards de qualité supérieure dans la production de nos dessous. Une production en Extrême-Orient est hors de question pour nous pour des raisons éthiques. Je suis de l’opinion que nous devons assumer notre responsabilité en tant que fabricant.

Inga : D’où recevez-vous vos tissus ?

Stella Weidauer : Nos matières premières sont également toutes strictement Made in Europe. Tous nos tissus et aussi ingrédients comme bandes ou crochets proviennent d’Allemagne ou au moins d’Europe et sont produits dans des conditions justes. Nous avons établi des normes élevées que nos tissus doivent satisfaire, pour répondre aux exigences de coupe et confort de nos dessous.

Inga : Comment se réalise un produit dans votre fabrique ?

Stella Weidauer : C’est un long processus de développement où participent beaucoup de personnes intéressantes et créatives. D’abord, nous échangeons beaucoup avec nos partenaires dans les boutiques spécialisées sur les besoins de la consommatrice finale. Ensuite, nous réfléchissons comment nous pouvons intégrer ces idées dans notre collection. C’est au Salon de matières de Paris que nous choisissons des tissus appropriés chez nos fournisseurs et nous incitons des nouveautés. Ensuite nous développons des prototypes.  C’est au moment que tous sont d’accord avec le dessin et la fonction que nous décidons de rendre le prototype prêt pour la production en série. Ensuite il y a le processus du développement de la coupe qui prend beaucoup de temps au sein de notre secteur de développement. Nous offrons nos SG dans plus de 100 tailles différentes. Il faut optimiser la coupe pour chaque taille. Pendant cette période de développement, des femmes essayent et portent les dessous pour pouvoir optimiser la coupe et le confort.

Inga : Et la chaîne de production ?

Toni Weidauer : La production commence par le découpage des nombreuses pièces desquelles consiste un SG. Au total ce sont bel et bien 40 pièces. Les tissus, broderies ou bien la dentelle et tous les ingrédients comme bretelles, glisseurs, crochets et petits nœuds proviennent tous d’autres fournisseurs et doivent tous être présents dans la fabrique avant de commencer la production et leurs couleurs doivent combiner parfaitement. C’est un coup de maître logistique dont on doit prendre conscience. Le découpage de tous nos produits se réalise uniquement à Leinach, même si ensuite certains SG sont cousus en Slovénie ou Lettonie. Les pièces de SG tels que le dos, le bas bonnet et le corset sont coupées par un Cutter informatisé. Une grande importance est accordée à une haute précision car c’est une question de millimètres. Les pièces de broderie et dentelle sont découpées à la main. Il faut également travailler avec une grande exactitude pour assurer que la bordure de la broderie dans le haut bonnet du SG soit symétrique. Toutes les parties du SG et les ingrédients sont envoyées ensemble à l’atelier de coudre. Nos employés hautement qualifiés qui disposent d’une grande expertise et beaucoup d’expérience assemblent ces pièces fines qui ne sont pas facile à traiter pour obtenir un SG sur mesure avec une coupe parfaite. Le temps pour coudre un SG se compare facilement avec celui dont on a besoin pour coudre un veston pour hommes. Ensuite, le SG passe son contrôle final et après le SG est emballé et stocké à l’entrepôt. Depuis notre entrepôt à Leinach, nous fournissons le monde entier.

 

Reportage TV de TV Mainfranken à propos d’Ulla Lingerie féminine

Pour garantir une fonctionnalité optimale, ce site web emploie des cookies. Si vous continuez sur ce site web, vous vous déclarez d’accord avec l’utilisation des cookies. Vous trouverez plus d’informations dans notre déclaration de protection de données et dans les mentions légales.